Déconfinement : Ce qui est permis ou non à partir de mardi, début de la phase 2

Déplacements, sports, bars et restaurants, établissements scolaires : avec le début de la phase 2 du déconfinement mardi, de nombreux interdits nés en réponse à la pandémie de coronavirus tombent, mais ce n’est pas pour autant un retour à la normale. Les restrictions sont notamment toujours plus importantes dans les zones orange (Ile-de-France, Guyane et Mayotte) que sur le reste du territoire. Déplacements A partir de mardi l’interdiction de se déplacer à plus de 100 km de chez soi est levée sur l’ensemble du territoire. Il est ainsi permis de prendre l’avion ou le train, à condition de porter un masque (à partir de 11 ans). Les trajets en avion entre la France continentale, et l’outre-mer et la Corse sont en revanche limités aux motifs impérieux familiaux et professionnels, jusqu’à nouvel ordre. Le port du masque est également obligatoire pour les passagers des taxis et VTC, ainsi que dans les transports en commun urbains, où les déplacements en heure de poin…
Voir Plus
  • 0

Covid-19 : Au Yémen, une pandémie à l’impact potentiellement catastrophique

Alors qu’un premier cas de COVID-19 vient d’être déclaré au Yémen, dans la province de Hadramout, la pandémie risque d’avoir un impact catastrophique dans le pays qui connait l’une des crises les plus graves et complexes du monde. Le conflit que connaît actuellement le Yémen est l’une des crises humanitaires les plus graves du monde, avec plus de 22 millions de personnes en attente d’une aide d’urgence, et près de 3 millions de personnes déplacées intérieurement. Avec une économie en déclin et un très faible accès aux infrastructures de santé et sanitaires, l’apparition de cas de COVID-19 dans le pays pourrait avoir des conséquences potentiellement dévastatrices pour les enfants et les familles les plus vulnérables. Une situation déjà très préoccupante pour des millions d’enfants Près de 24 millions de Yéménites, soit 80% de la population, dépendent d’une forme d’aide humanitaire  pour vivre. Le manque de nourriture, les déplacements de population et …
Voir Plus
  • 0

« Jamais on n’avait vu un tel engagement » : le confinement provoque un élan de solidarité

Il est pile 18 heures lorsqu’une mosaïque de visages inconnus surgit sur l’écran de l’ordinateur. Sur l’application de visioconférence Zoom, on entrevoit des bouts de canapé, un cadre de lit, des bibliothèques. Marie est chez ses parents à Volvic (Puy-de-Dôme), Justine dans le 10e arrondissement de Paris, d’autres sont à Rennes, Nantes, Marseille… « Merci d’être là ! », s’exclame Lauren Miller, 27 ans, animatrice de cette réunion de 50 futurs bénévoles organisée par l’association Makesense.

Nos vies confinées en direct :vous vivez le confinement à l’étranger, racontez-nous

« En attendant que tout le monde se connecte, qui veut partager une recette de cuisine ? », tente Lauren. Passé les pommes au four, Virginie, l’une des participantes, active son micro : « Pour moi, être dans l’action, c’est un moteur pour supporter le confinement. Mais je ne me voyais pas me lance…

Voir Plus
  • 0

Podcast -Thaïlande: le coronavirus provoque une hausse de la pauvreté et des suicides

En Thaïlande, les mesures de confinement et la fermeture des frontières ont eu pour conséquence l’effondrement du secteur du tourisme qui représentait officiellement jusqu’à 15% du PIB, officieusement beaucoup plus en comptant le secteur informel. Aujourd’hui dans les grandes villes, des milliers de familles, privées de tout revenu, dépendent désormais de l’aide alimentaire pour survivre. Reportage à Bangkok. http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200513-tha%C3%AFlande-le-coronavirus-provoque-une-augmentation-la-pauvret%C3%A9-et-suicides#_=_
Voir Plus
  • 0

Coronavirus : l’expert santé de Trump appelle à la prudence alors que le monde redémarre

L'immunologiste en chef de la Maison Blanche a mis en garde mardi contre les conséquences potentiellements "très graves" d'un redémarrage trop hâtif de l'économie américaine, au moment où de nombreux pays à travers le monde commencent à assouplir leurs mesures de confinement face à la pandémie de nouveau coronavirus. Alors que Donald Trump ne cache pas son désir de faire redémarrer l'économie américaine au plus vite, le Dr Anthony Fauci, principal conseiller santé du président américain, a évoqué lors d'une audition devant le Sénat "le risque de voir une reprise" de l'épidémie à défaut de "réponse adéquate". Le bilan quotidien est d'ailleurs reparti à la hausse aux Etats-Unis, avec près de 1.900 morts supplémentaires en 24 heures. Un rebond, après deux jours consécutifs sous la barre des mille, qui porte à 82.246 au total le nombre de décès enregistrés dans le pays. Les autorités sanitaires du comté de Los Angeles, la deuxième plus grande ville du pays, ont fait savoir…
Voir Plus
  • 0

Le monde associatif s’unit pour faire face au coronavirus

ngagées sur le territoire français et dans des zones sensibles à travers le globe, les ONG et les associations françaises adaptent leurs aides humanitaires pour accompagner les personnes les plus démunies tout en protégeant son personnel du coronavirus.

S’unir pour répondre aux besoins

Le collectif Alliance Urgences est né grâce à la fusion de six ONG humanitaires de terrain : Action Contre la Faim, CARE France, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International. Elles ont choisi d’unir leurs compétences pour faire face à la situation d’urgence à laquelle les pays du monde entier font face. "L’objectif commun est de renforcer la coordination, la rapidité et l’impact des réponses humanitaires des six ONG en France et à l’étranger." nous a expliqué Renaud Douci, délégué général d'Alliance Urgences.

Pou…

Voir Plus
  • 0

SOLIDARITÉ : Le coronavirus n’arrête pas les Restos du cœur à Amiens

Le coronavirus n’aura pas raison des Restos du coeur. Après un mois de fermeture, comme à chaque saison, l’ensemble des centres d’Amiens rouvre ses portes pour la période estivale. Dans le plus grand centre de la ville, à Vascosan, plus de 670 bénéficiaires sont attendus dès ce mardi 7 avril. Ce lundi matin, sur le site de la rue Vascosan, près de sept tonnes de marchandises ont ainsi été livrées. La semaine dernière, malgré le confinement imposé, les Restos n’étaient pas en sommeil. « On a fait les renouvellements d’inscriptions pour la campagne d’été. Cet hiver, nous avions 840 familles qui bénéficiaient des Restos, pour cet été, nous en sommes actuellement à 670 », souligne Martine Maillard, la responsable du centre. « On les protège également nos petits bénévoles » Ce mardi, il s’agira donc de la première distribution en mode confinement. « Nous allons essayer de fonctionner comme à l’ordinaire avec des mesures de précaution plus strictes. Le coin café sera ainsi suppr…
Voir Plus
  • 0

Un collectif se forme à Amiens et coud des surblouses pour les hôpitaux d’Abbeville et de la Baie de Somme

Un collectif de couturiers s’est créé à Amiens pour répondre aux besoins en surblouses de l’hôpital d’Abbeville, du centre hospitalier de la Baie de Somme et de l’EHPAD de Cayeux-sur-Mer. Près de 400 protections ont déjà été réalisées par près de 40 personnes. « L’idée a germé lorsque nous avons vu leur appel, sur les réseaux sociaux, pour obtenir des protections, des surblouses notamment, pour le personnel soignant », explique Nathalie Lachambre. Cette Amiénoise, membre du collectif, s’occupe de la partie logistique de cette confection en plusieurs étapes. « Car c’est l’hôpital qui nous fournit la matière première : du voile d’hivernage actuellement. Ensuite, on le découpe selon un patron, et on coud. Une fois que les surblouses sont prêtes, on fait des paquets de dix, que l’on glisse dans des sacs plastiques offerts par une enseigne de Moreuil. » https://premium.courrier-picard.fr/id83794/article/2020-05-03/un-collectif-se-forme-amiens-et-coud-des-surblouses-pour-les-ho…
Voir Plus
  • 0

Que faire pendant cette semaine de confinement du 4 au 10 mai 2020

Que faire cette semaine du 4 au 10 mai 2020 ? Le confinement est aussi l'occasion de découvrir et d'apprendre plein de nouvelles choses : retrouvez les visites virtuelles des musées, les concerts gratuits en ligne, les alternatives pour faire du sport à la maison ou encore les meilleurs anecdotes sur les grands monuments de Paris. Pour lutter contre le Coronavirus, restez chez vous ! Sortiraparis.com est toujours là pour vous proposer les meilleures activités à faire... sans bouger de chez soi. Que faire pendant le confinement ? Ce n'est pas parce que l'on ne peut plus sortir que l'on va rester inactif ! Du 4 au 10 mai 2020, retrouvez toutes les activités à faire chez soi, seul ou à plusieurs. Jeux, spectacles en ligne, cours de sport, talents à développer, Sortiraparis.com vous propose mille et une façon de vous occuper pendant cette période de quarantaine. Suivez le guide ! https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/guides/53380-que-faire-pendant-cette-semaine-…
Voir Plus
  • 0